Cartographie

Le choix des cartes

Les cartes terrestres

Il y a des très nombreuses cartes terrestres, dites cartes de randonnées ou cartes routières. Nombreux éditeurs, cartes en couleurs, réduites à la France pour l'IGN, mais chaque pays a son éditeur de cartes de détails, faciles à trouver.

Avantage

  • Se trouve partout
  • Bonnes indications pour terriens
  • Mises à jour fréquentes
  • Coût très raisonnable à raisonnable
  • On sait tous les utiliser
  • Peuvent être éditées au 1/25000ème

Inconvénients

  • Support papier fragile
  • Aucune indication marine
 

Les cartes marines

Les cartes marines existent dans presque tous les pays. Il existe des éditeurs d'état (le SHOM en France) et des éditeurs privés. Les deux présentent des cartes couvrant d'important territoires (plus ou moins en détail). Les différents éditeurs ont des règles graphiques qui proposent des rendus différents. Attention de prendre le temps d'étudier ces différences avant d'être sur le terrain.

Avantage

  • spécialisées pour les marins (y compris les kayakistes)
  • support adapté au milieu marin
  • indications des hauteurs d'eaux et des empreintes de la marée
  • indiquent tous les phares et balises
  • indiquent les courants
  • indiquent les variations du pôle magnétique

Inconvénients

  • En librairies spécialisées
  • le coût
  • ne sont pas toujours disponibles en version petite échelle.
  • souvent pauvres en indications terrestres
 

Les cartes électroniques

De nombreux éditeurs proposent des solutions de cartographies électroniques. Elles peuvent être couplées à un gps. Elles affichent des cartes marines mais aussi les cartes terrestres. L'échelle est variable (zoom électronique jusqu'au 1/25000 en général). Lorsqu'elles sont couplées au gps, elles indiquent la position du navire. Elles peuvent permettre de tracer une route et de donner l'azimuth, elles mesurent les distances.

Avantage

  • Peuvent couvrir le monde entier
  • Cartographie mixte terrestre et marine
  • Proposent parfois des informations complémentaires
  • Fonction zoom

Inconvénients

  • Nécessitent un support adapté au milieu (tablette ou smartphone étanche).
  • Le coût (certaines applications sont assez économiques mais il faut tenir compte de l'achat du support).
  • Imposent des solutions de rechargement des batteries.

Préparer sa route

Le matériel à embarquer

Pour pouvoir préparer sa route, il faut : les cartes qui couvrent le parcours prévu et ses alentours, un compas de relèvement, un compas pointe sèche ou une cordelette, une règle rapporteur (type Cras), crayon à papier et gomme.

Tracer sa route

Il faut placer sur la carte le point de départ et le point d'arrivée. Mesurer ensuite la distance séparant les deux points avec le compas pointe sèche, en prenant comme repère un ou plusieurs milles, sur l'échelle des latitudes (sur le bord gauche ou droite de la carte à la hauteur du parcours prévu). !! ne jamais mesurer un mille sur l'échelle des longitudes!!.
Vérifier que la distance mesurée correspond bien à une distance que l'on peut parcourir dans le délai prévu.

définir l'azimuth

se munir de la règle Cras (ou équivalent) et la placer sur la carte pour lire sur la règle le cap à prévoir pour suivre la route prévue.





Savoir où l'on est

La marée